OuiCompost

« La remorque est essentielle pour améliorer la qualité et l’efficacité de nos tournées. Certaines tournées peuvent représenter entre 180 kg et 200 kg de biodéchets. Après plusieurs mois de circulation dans Lyon, elle est devenue un vecteur de communication voire d’interpellation ! »

Benjamin Salel Directeur technique, OuiCompost.

Retour

Annie, Marc, Alexandre, Térence et Benjamin sont 4 associés. À Lyon, ils ont développé OuiCompost : une entreprise responsable qui valorise les déchets alimentaires pour créer du compost naturel. Afin de rendre leur chaine de valorisation éthique de la collecte à la production, les associés ont décidé de faire leurs tournées à vélo et en remorque K-Ryole.

 


Entretien avec Benjamin, développeur technique de la StartUp

 

 

En quoi consiste une journée type chez OuiCompost ?

 

1. Collecter les biodéchets des professionnels de l’alimentation

« Le poids moyen d’emport par tournée est de 150kg de biodéchets ! »

 

2. Produire le compost

« Une fois la collecte faite chez tous les clients, je me dirige vers le site de compostage, où les biodéchets sont triés, broyés, mélangés et insérés dans notre composteur électromécanique. »

 

3. Participer au développement du projet OuiCompost

« Annie est maître composteur, elle s’occupe du suivi qualitatif et d’hygiène du compost. Marc est responsable des relations extérieures et du développement commercial. Terence est au poste de marketing et de vente du compost. Enfin, je m’occupe du développement technique et logistique de l’entreprise. »

 

 

Quels facteurs et options de la remorque électrique ont décidé votre achat ?

 

1. La capacité de chargement liée à la charge utile possible

« K-Ryole est plus puissante qu’une majorité des remorques électriques. Grâce à son énergie électrique et sa technologie, elle est complètement assistée. Sachant qu’elle ne nécessite aucune force au démarrage, en fonctionnement ou pour l’arrêter, nous pouvons tracter plusieurs centaines de kilos, sans aucune sensation de poids. »

 

2. La possibilité d’utiliser plusieurs vélos sans installation préalable

« Disposer de plusieurs types de vélo n’est pas un problème avec la remorque : nous pouvons passer en quelques mouvements d’un vélo classique à un vélo électrique. »

 

3. L’habillage complet de l’outil, dont la visibilité permet une communication forte

« La remorque est un bon vecteur de communication voire d’interpellation ! »