Sud Ouest : l’entreprise parisienne qui s’est tractée jusqu’à Tonneins

Retour

9 novembre 2021

L’entreprise de remorques électriques tractées à vélo a installé cette année son usine à la Cité des tabacs lot-et-garonnaise, dans la zone André-Thevet

 

La fraîche peinture couleur bleu électrique attire les yeux du voyageur de la zone André-Thevet à Tonneins, davantage habituée aux bâtiments désaffectés couverts de rouille qu’aux hangars flambant neufs. Et pourtant, ce n’est pas un mirage : la Cité des tabacs lot-et-garonnaise se réindustrialise, pas à pas. Après les sociétés Aliénor Ciment et JLG, la zone désertée au sortir des années 2000 par l’ex-Seita/Impérial Tobbacco, accueille une nouvelle venue : l’entreprise K-Ryole, dont les bâtiments de 4 500 mètres carrés qui devraient accueillir 50 employés d’ici trois ans ont été inaugurés le 10 septembre, sur un site en friche depuis trois ans, après la liquidation d’une entreprise de chalets en bois.