- Linéaire

Retour

7 décembre 2017

4 Intermarché testent à Lyon la livraison des courses avec des vélos équipés d’une remorque électrique. Motorisé, l’accessoire permet de transporter sans effort des charges de 250 kilos en utilisant pistes cyclables et voies piétonnes.

 

Le dispositif a été imaginé par la startup K-Ryole. La remorque est assistée par deux moteurs électriques de 1500 watts capables d’emmener le chargement jusqu’à 25 km/h. Des capteurs mesurent toutes les 10 millisecondes les efforts entre le vélo et la remorque afin d’ajuster la vitesse et rendre la remorque quasiment imperceptible pour le cycliste.

 

La K-Ryole se fixe au tube de selle de n’importe quel vélo (on peut même la manœuvrer à la main). Elle mesure 80 cm de large pour 110 cm de long. Le pilotage différencié des moteurs permet d’aborder sereinement les virages, tandis que feux de freinage et de position rassurent quand il faut se glisser dans la circulation automobile. Il ne manque que les clignotants…

 

La Poste, qui fait partie des soutiens au projet, teste un modèle pour le transport de colis et courriers. Et quatre Intermarché de l’agglomération lyonnaise, donc, utilisent le dispositif dans une configuration adaptée à la conservation des produits frais.

 

Le distributeur a choisi d’expérimenter la K-Ryole durant trois mois, jusqu’à fin février 2018. Un test redoutable, étant donné la configuration vallonnée de la ville de Lyon. Mais d’autant plus prometteur s’il s’avère concluant.

 

La startup, elle, met en avant des livraisons urbaines zéro carburant, zéro bouchon et zéro PV de stationnement.

En 2013, Intermarché s’était déjà intéressé à une remorque pour vélo d’un nouveau genre, développée en interne. A l’époque, la "Koursavélo" était prêtée moyennant caution aux clients cyclistes qui pouvaient ainsi ramener jusqu’à 30 kg de courses chez eux. Une initiative restée sans lendemain.

 

Découvrir l'article source